Strasbourg Automne - Wacken
du 30 oct au 02 nov 2020
retour aux actualités

CYBER@CTEURS (Votre souris a du pouvoir)

REFUSEZ de promouvoir le DANGEREUX neonicotinoide thiaclopride !

Plutôt que d’interdire les néonicotinoïdes, avérés ultra toxiques pour la santé humaine, pour les abeilles et pour l’environnement, la Commission européenne propose, pour l’insecticide thiaclopride, de multiplier par 4 le seuil de résidus (LMR) actuellement autorisé dans le miel !...
Le vote est prévu ce mardi 21 juin prochain Jour où le texte sur la biodiversité prévoyant l'interdiction des néonicotinoïdes va commencer à être débattu en séance publique à l’Assemblée Nationale.

Pour aller directement à la signature Cliquez ici

PLUS D'INFOS

Classée reprotoxique (perturbateur endocrinien) et cancérogène, la matière active thiaclopride, de la famille des néonicotinoïdes, s’applique pourtant à la majeure partie des espèces végétales. Elle peut ainsi contaminer l’ensemble de nos aliments et contribuer à un nouveau massacre des abeilles en Europe.
Alors qu’un consensus scientifique international alerte contre l’hypertoxicité des néonicotinoïdes pour les insectes pollinisateurs, pour l’eau, l’air, les sols et l’alimentation, cette décision de la Commission européenne est une invraisemblable aberration… une nouvelle démonstration de la puissance du lobby agrochimique contre l’apiculture européenne, dans le plus total mépris de la santé des consommateurs, de la qualité de l’alimentation et de l’environnement – qu’il nous faut combattre sans réserve.
Bon nombre de parlementaires, d’ONG et les apiculteurs réclament d’une seule voix l’interdiction généralisée des matières actives de la famille des néonicotinoïdes, totalement incompatibles avec la sécurité sanitaire et la protection des pollinisateurs, indispensables auxiliaires de l'agriculture déjà tellement menacés.
Ils exigent pour ces mêmes raisons le retrait du thiaclopride.